Imagerie et laboratoire

Radiographie numérique

Radiographie du thorax d'un Grand Danois avec la technologie DR.

 Principe de fonctionnement :

  • Un tube stationnaire émet un large faisceau de rayons X;
  • Le faisceau passe à travers le patient et créée une ombre sur une plaque de phosphore;
  • Un numériseur (Scan) balaye la plaque puis produit une image qui est téléchargée par un ordinateur.

Indications :

  • Obtenir une image statique globale des organes et structures;
  • Évaluer la position, la grosseur et le contour des organes;
  • Visualiser certains corps étrangers, des calculs urinaires, des effets de masses, l’accumulation de liquide, des fractures, etc.

Échographie

Échographie abdominale d'un chat couché sur le dos.

 Principe de fonctionnement : 

  • Une sonde, appliquée sur l’animal, envoie des ondes qui sont réfléchies par les organes;
  • La sonde capte ces images puis les transmet à un écran;
  • Les images apparaissent en temps réel sous forme de différentes teintes de gris.

 Indications:

  • Évaluer le mouvement et l’architecture des organes et des tissus;
  • Mesurer la taille des organes et des tissus;
  • Détecter des masses;
  • Visualiser des calculs urinaires ou des corps étrangers non radioopaques;
  • Confirmer/exclure une anomalie soupçonnée à la radiographie;
  • Guider le manipulateur pour effectuer des prélèvements de liquide ou d’échantillons à soumettre en cytologie ou en biopsie;
  • Etc. 

Tomodensitométrie (CT Scan)

CT Scan d'un chat anesthésié effectué par le Dr Michel Cosimano, m.v., et la Dre Catherine Lavoie, m.v.

Principe d’action : Absorption de rayons X par les tissus

  • Densité faible de l’organe : image noire ou foncée (ex. poumons)
  • Densité élevée : image blanche ou grise pâle (ex. os)

Comparaison avec la radiographie :

Radiographie numérique:

  • Un tube stationnaire émet un large faisceau de rayons X;
  • Le faisceau passe à travers le patient et créée des ombres qui sont captées sur une plaque de phosphore;
  • Un numériseur (Scan) balaye la plaque puis produit une image qui est téléchargée par un ordinateur.

CT Scan :

  • Un tube tourne autour du patient et émet un faisceau de rayons X étroit en forme d’éventail;
  • Une série de petits détecteurs électroniques comptent les rayons X qui passent à travers le patient;
  • Les détecteurs électroniques envoient ensuite des signaux à un ordinateur;
  • L’ordinateur reproduit l’information en une image en deux dimensions. Cette image représente une section transverse du patient.

Les avantages du CT Scan vs la radiographie standard :

Le CT scan :

  • Est plus sensible pour identifier des lésions plus discrètes parce qu’il utilise une très large palette de gris. Ceci permet de mieux distinguer les organes et structures, et différencier les liquides des tissus;
  • Élimine le problème de superposition;
  • Est idéal pour évaluer la dissémination de tumeurs et pour déterminer l’étendue de lésions avant une chirurgie;
  • Permet d’imager des structures impossibles à voir autrement (ex. sinus, cavités nasales, cerveau);
  • Rend plus facile l’évaluation du thorax, de l’abdomen, des articulations et du squelette.

Endoscopie

Endoscopie chez un chat effectuée par le Dr Michel Cosimano, m.v.

 L’endoscope est un long tube de fibres optiques entourées d’une gaine protectrice. À son extrémité, il y a :

  • une pince;
  • une caméra-vidéo qui capte des images en mouvement et en temps réel puis les projettent sur un écran de télévision.

Indications :

  • Évaluer le tube digestif (de la gueule jusqu’aux portions proximales de l’intestin grêle, colon);
  • Évaluer les voies respiratoires supérieures (cavités nasales, trachée, arbre bronchique);
  • Évaluer la vessie et les voies génitales des femelles;
  • Retirer (certains) corps étrangers;
  • Prélever des échantillons (superficiels) de tissus pour biopsies.

Laboratoire

Laboratoire de l'Hôpital Vétérinaire de l'Est Inc. (membre du Groupe Vétérinaire MONVET Inc.)

Nos laboratoires internes sont dotés d'appareils très performants qui nous permettent d'exécuter de nombreuses analyses sur place et ainsi d'obtenir rapidement des résultats, la plupart du temps en moins d'une heure.

Ceci est particulièrement avantageux lors de situations urgentes où la pose d'un diagnostic précoce peut faire toute la différence entre l'administration du traitement approprié pour la condition de l'animal testé et l'administration d'un traitement symptomatique « à l'aveugle ». Sans compter le fait que la décision de procéder ou non à l'administration du traitement requis est plus facile à prendre pour les propriétaires lorsqu'ils savent à quoi ils ont affaire.

Même lorsque la situation n'est pas urgente en soi, il est intéressant d'avoir en mains les résultats des tests avant même que les clients ne quittent les lieux. Également, en faisant nous-mêmes les analyses plutôt que de faire parvenir les échantillons à un laboratoire externe, les suivis des cas hospitalisés sont plus efficaces parce que le temps d'attente des résultats est beaucoup moins long.

Les analyses que nous pouvons faire sur place incluent les suivantes: analyses sanguines (hématologie et biochimie), analyse d'urine et de selles, évaluation du système hormonal (cortisol, hormones thyroïdiennes, etc), cytologies (observation de cellules au microscope) de lésions cutanées ou de sécrétions d'oreilles, dépistage du ver du coeur et de la maladie de Lyme chez les chiens, dépistage des virus de la leucémie et du sida félin chez les chats, etc.