Covid-19 et les animaux de compagnie

L'histoire en bref

Décembre 2019 : Une épidémie de pneumonies éclate en Chine; des milliers de cas sont détectés. Le virus responsable est un nouveau coronavirus. La maladie est rapidement exportée vers d’autres pays par des voyageurs et la propagation de personne à personne par contact étroit est confirmée.

Janvier 2020 : l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) nomme le nouveau coronavirus « 2019-nCoV » (pour « 2019 novel coronavirus ») et juge qu’il représente officiellement un risque pour la santé publique à l’échelle mondiale.

29 février 2020 : Le premier cas est diagnostiqué au Québec.

13 mars 2020 : Le gouvernement québécois met en place des mesures préventives, les écoles ferment toutes.

23 mars 2020 : Vu la progression du nombre de cas au Québec, le gouvernement du Québec impose la fermeture de tous les services non essentiels. Les services vétérinaires pour les animaux de compagnie sont reconnus comme étant essentiels quelques heures après l’annonce officielle du gouvernement québécois.

Le coronavirus, c'est nouveau?

Il existe plusieurs coronavirus appartenant à la famille des coronaviridae.

Les coronavirus alpha et bêta infectent les mammifères. Les coronavirus gamma et delta infectent les oiseaux et les poissons.

Le coronavirus canin (légère diarrhée) et le coronavirus félin (légère diarrhée, pouvant causer la péritonite infectieuse féline (PIF)) sont des coronavirus alpha.

Le 2019-nCoV est un coronavirus bêta. C’est le 7e coronavirus connu capable d’infecter l’humain et de causer des maladies respiratoires (avec le SARS-CoV et le MERS-CoV).

Les recherches sont nombreuses afin de mieux connaitre et comprendre le nouveau virus auquel nous faisons actuellement face.

Qu'elle est l'origine du 2019-nCoV?

La source exacte de l’épidémie reste encore inconnue. Le tout aurait commencé au marché de Huanan, un marché de fruits de mer et d’animaux vivants situé dans la ville de Wuhan en Chine.

Il n’existe actuellement aucun preuve qu’une espèce animale serait le réservoir de l’infection.

Les recherches se poursuivent.

Le 2019-nCoV et les services vétérinaires

L’Ordre des Médecins Vétérinaires du Québec (OMVQ) a demandé à tous ses membres de reporter tout rendez-vous non urgent ou intervention élective à plus tard. Par intervention élective, on parle de médecine préventive (vaccination, stérilisation).

Des mesures d’hygiène ont été mises en place dans la majorité des établissements vétérinaires du Québec afin de minimiser les risques de propagation du virus (éloignement social).

Ces mesures ayant pour but de protéger la santé et la sécurité de la population et des membres des équipes vétérinaires, la profession compte sur la compréhension des propriétaires d’animaux face à ces mesures exceptionnelles.

Dois-je prendre des précautions avec mes animaux?

Depuis le début de la pandémie, certains animaux ont contracté le coronavirus après avoir été en contact étroit avec des humains infectés. Heureusement, ces cas sont extrêmement rares.

De plus, aucun cas d'humain ayant contracté le virus d'un animal infecté n'a été rapporté pour le moment.

Afin de minimiser les risques de transmission du coronavirus entre humains et animaux, veuillez appliquer les mêmes mesures de précaution avec les animaux et les autres humains.

  • Évitez que vos animaux entrent en contact avec des animaux et des humains à l'extérieur de votre domicile, à moins que ce ne soit absolument nécessaire (ex. une consultation urgente chez le vétérinaire);
  • Toussez et éternuez dans votre coude, surtout lorsqu'une personne ou un animal est près de vous;
  • Évitez de flatter des animaux qui n'habitent pas avec vous;
  • Si vous êtes infectés par le coronavirus ou avez été en contact avec une personne infectée, ne manipulez aucun animal que ce soit. Le mieux pour vos animaux serait de les confier à des gens de confiance jusqu'à ce que vous ayez éliminé le virus de votre système;
  • Si vos animaux développent des symptômes de la Covid19 après avoir été en contact avec une personne infectée, limitez ses contacts avec les autres et communiquez avec le vétérinaire pour obtenir des conseils additionnels.
  • Appliquez les mesures d’hygiène de base :
    • Lavez-vous les mains avant et après avoir touché à des animaux, leur nourriture ou leurs objets personnels. 
    • N'embrassez pas les animaux.
    • Ne vous laissez pas lécher par eux.
    • Ne partagez pas de nourriture avec eux.

Faut-il vacciner les chiens et les chats contre le coronavirus?

Les vaccins contre le coronavirus canin sont disponibles dans certains pays, mais sont destinés à protéger les chiens contre le coronavirus digestif.

Les vaccins existants ne sont pas homologués pour le coronavirus respiratoire.

Il n’existe aucune preuve que la vaccination des chiens à l’aide des vaccins contre le coronavirus digestif fournira une protection croisée contre l’infection par le 2019-nCoV car les virus coronavirus digestifs et respiratoires sont très différents.

Aucun vaccin ciblant le 2019-nCoV n’est disponible à l’heure actuelle nulle part dans le monde, ni pour les chiens, ni pour les chats, ni pour les humains.

Mis à jour le 8 avril 2020