L’entropion

L’entropion

Un entropion est une inversion de la paupière ou d’une partie de celle-ci ; la paupière roule vers l’intérieur c’est-à –dire vers la cornée. La condition peut toucher une seule paupière ou affecter les quatre paupières dans les pires des cas. C’est, plus souvent qu’autrement, une condition congénitale (l’animal nait avec la condition; généralement diagnostiqué avant l’âge de 1 an) bien qu’on puisse rencontrer certaines conditions acquises (le problème s’est développé suite à un trouble oculaire). Les races qui sont les plus souvent affectées par ce problème sont : les races brachycéphales comme les Carlins, Boston terriers, Pékinois, Boxers; certaines races géantes présentant un surplus de peau faciale comme les Saint-huberts et les Saint-bernards par exemple et les races à multiples replis cutanés faciaux comme les Shar peis et les Chow chows. 

Selon la sévérité de l’entropion, l’animal peut présenter divers signes à l’œil atteint, le plus souvent causés par le frottement des poils sur la cornée : écoulement oculaire séreux (transparent et liquide comme de l’eau), écoulement oculaire mucoïde ou encore purulent, rougeur de la conjonctive, démangeaison, blépharospasme (fermeture spastique des paupières), ulcère cornéen et dans les pires cas causer une perforation de la cornée. Le vétérinaire devra effectuer divers tests ophtalmologiques afin d’évaluer l’intégrité de la cornée et de l’œil en général. Si la cornée est endommagée, s’il y a présence de conjonctivite ou encore de douleur, la condition doit être adressée de manière prioritaire. Divers médicaments ou modalités pourront être prescrits selon la condition : du gel lubrifiant pour les yeux, un onguent antibiotique, une collerette, parfois des médicaments oraux. Ensuite, il faudra s’occuper directement des paupières défectueuses. 

La correction chirurgicale est la méthode de choix lors d’entropion sévère mais il faudra attendre que la croissance soit terminée avant de passer en chirurgie. Une chirurgie trop hâtive sur un chiot qui n’a pas fini de grandir peut parfois occasionner le problème palpébral contraire soit l’ectropion. Pour les cas d’entropion léger, il se peut que la croissance à elle seule règle le problème. En attendant que celle-ci fasse son œuvre, il est parfois nécessaire de corriger temporairement le problème de paupière afin d’éviter les complications mentionnées ci-haut. La correction temporaire consiste à suturer les paupières de manière à empêcher le roulement de celles-ci. Une fois la croissance terminée, on retire les sutures et on passe en chirurgie permanente.

La chirurgie permanente peut être effectuée de différentes manières selon la sévérité. Si l’entropion est léger, l’utilisation du laser pour ‘‘brûler’’ en superficie les paupières et ainsi créer un effet de resserrement de la peau pourrait être suffisant pour enrayer le problème, parfois en une seule étape et parfois avec une retouche quelques semaines plus tard. Si l’entropion est sévère, il faudra retirer les lambeaux de peau excédentaires (avec le laser afin de minimiser les saignements) et apposer des sutures sur les portions restantes pour reconstruire une paupière normale. Un collier élizabethain devra être porté tout au cours de la guérison et des médicaments ophtalmiques ou oraux seront prescrits au besoin.