Les mites d'oreille

Qu'est-ce que c'est?

Les mites d’oreilles, dont le nom scientifique est Otodectes cynotis, sont appelées communément mais à tort « tiques d’oreilles ».

Ce sont des parasites de la famille des acariens qui sont très fréquents chez les chats, surtout les chatons et les chats qui vont dehors.

Les signes cliniques

Après avoir colonisé le canal de l'oreille, les mites se reproduisent en grand nombre et causent une réaction inflammatoire d'intensité variable. Celle-ci dépend du nombre de parasites présents, de la résistance de l’animal et de la présence d’hypersensibilité.

Les principaux symptômes présentés par le chat sont les suivants :

  • sécrétions noires ressemblant à du café moulu dans les oreilles;
  • rougeurs des canaux auriculaires;
  • démangeaisons au niveau de la tête et des oreilles, accompagnées ou non de lésions causées par les griffes lors de grattage intense.

Le diagnostic

L'apparence typique des sécrétions suggère fortement la condition. Le diagnostic définitif s'obtient toutefois en prélevant, à l'aide d'un écouvillon, un échantillon de sécrétions et en l'observant au microscope. La plupart du temps, on peut voir la multitude de mites qui bougent et parfois même leurs oeufs aussi.

Parfois, les mites ne sont pas visibles au microscope. On peut alors tenter de confirmer leur présence en utilisant des produits dont l'efficacité et la sécurité sont reconnus.

Le traitement

Le traitement consiste, d'une part, à tuer le parasite et, d'autre part, à calmer la réaction inflammatoire présente dans le canal auriculaire.

Ceci est généralement accompli par l'instillation de gouttes dans les oreilles du chat à tous les jours pendant une dizaine de jours et par l'application d'un médicament antiparasitaire, sous forme liquide également, sur la peau de son cou. Ce dernier traitement est administré une fois par mois pendant au moins deux mois.

Il est parfois nécessaire également, lorsque les démangeaisons sont sévères, que l'animal porte une collerette pour l'empêcher de se mutiler en se grattant les oreilles.

Puisque cet acarien est très contagieux, il faut traiter, avec le produit antiparasitaire, tous les animaux qui viennent en contact avec le chat infesté, incluant les autres chats, chiens et furets de la maisonnée. Par contre, si ceux-ci ne souffrent pas d'otite, les gouttes dans les oreilles n'ont pas besoin de leur être administrées.