Triméthoprime-sulfaméthoxazole

Nom des molécules :

Sulfaméthoxazole et triméthoprime

Description du médicament :

Ces deux molécules sont des antibiotiques. Le sulfaméthoxazole appartient plus particulièrement à la classe des sulfamidés. Elles sont fréquemment utilisées ensemble, car elles ont une action synergique, c’est-à-dire que leur effet est potentialisé lorsqu’elles sont combinées. 

Indications :

Ce produit est utilisé pour une variété d’infections causée par certains types de bactéries chez les petits animaux.
Contre-indications : Ne pas utiliser, sauf sous l’avis d’un vétérinaire, si votre animal est allergique à un antibiotique de la classe des sulfamidés, si c’est un Dobermann pinscher ou s’il souffre d’un problème au foie, d’une anomalie du son sang, d’un problème aux reins, de calculs urinaires ou de déshydratation.

Effets secondaires :

Chez les chiens, il est possible d’observer une kératoconjonctivite sèche qui peut être irréversible, une hépatite neutrophilique aigue, des muqueuses jaunes, des vomissements, de la diarrhée, de la fièvre, de l’anémie hémolytique, de l’urticaire, de la polyarthrite, de l’enflure au niveau du visage ou une cholestase. Il est également possible que votre chien boive et urine plus souvent. En de rares occasion, le novo-trimel peut causer une nécrose du foie, de l’anémie ou une pancréatite aigue. Chez les chats et les chiens, il est possible d’observer une baisse d’appétit, de l’anémie ou une baisse de l’efficacité du système immunitaire. Ce médicament peut également augmenter le risque de calculs urinaires, de sang dans l’urine ou d’une obstruction rénale si l’urine de l’animal est très acide ou très concentrée. Si votre chien a des yeux secs ou irrités ou si votre animal présente des effets adverses graves, qui s’aggravent ou qui persistent, communiquez immédiatement avec votre vétérinaire.

Suivi recommandé :

Il est important de surveiller si l’état de votre animal s’améliore et s’il présente des effets secondaires. Chez les chiens, il est fortement recommandé de faire un suivi pour sa production de larmes à tous les deux à trois semaines selon les recommandations du vétérinaire. Si c’est pour un usage à long terme, une prise de sang périodique est également recommandée pour, entre autres, évaluer le bon fonctionnement du foie et des reins. 
Interactions avec d’autres médicaments : Ne pas utiliser du novo-trimel, sauf sous l’avis d’un vétérinaire, si votre animal prend un agent hypoglycémique, de l’amantadine, un antiacide, un antidépresseur tricyclique, de la cyclosporine, de la digoxine, un diurétique, du méthotrexate, de la phénytoïne, du thiazide ou du warfarin. 

Entreposage :

À température ambiante. 

Avertissement :

Si ce produit est sous forme liquide, il est important de bien brasser avant chaque utilisation. Votre animal doit avoir constamment accès à de l’eau durant le traitement, car c’est important qu’il soit bien hydraté. Respectez la date d’expiration du produit, car un produit expiré peut être moins efficace ou potentiellement dangereux pour la santé de votre animal. Ne pas utiliser ce produit chez les animaux de consommation. 
Par ailleurs, comme mentionné précédemment, ce médicament est un antibiotique. Il est donc très important de suivre la prescription et de la terminer, car si vous ne l’achevez pas, vous contribuez à l’antibiorésistance. En effet, même si votre animal ne présente plus de signes cliniques, il peut rester des bactéries qui vont se développer et causer une autre infection. Il va donc falloir que votre animal reçoive un autre antibiotique, car les bactéries seront devenues résistantes à cet antibiotique. *Garder hors de la portée des enfants et des animaux.*