Oxalates de Calcium

Qu'en est-il?

Un oxalate de calcium vu au microscope.

Votre animal a-t-il de la difficulté à uriner? S’installe-t-il très souvent pour n’évacuer que de très petites quantités d’urine à la fois? Est-ce qu’il démontre de la douleur avec vocalisation lors de la miction? Urine-t-il partout dans la maison? Se lèche-t-il les organes génitaux de façon excessive? Y a-t-il du sang dans son urine?

La présence de cristaux dans ses voies urinaires pourrait expliquer l’apparition de ces symptômes. Bien qu’il existe plusieurs types de cristaux pouvant affecter les voies urinaires, la majorité de ceux qui affectent les chiens sont des struvites ou des oxalates de calcium. Ces derniers sont en fait des petits cristaux qui se rassemblent souvent pour former des pierres et qui irritent les voies urinaires. On peut les retrouver dans les reins, les uretères, la vessie et/ou l’urètre. Lorsque les pierres affectent les reins et les uretères, les symptômes sont souvent intermittents. L’animal peut même être asymptomatique. Les symptômes associés aux pierres dans les uretères sont généralement causés par la dysfonction rénale due à une infection simultanée dans les reins ou à une obstruction.

Lorsque les pierres se retrouvent dans l’urètre d’un mâle, elles peuvent causer un bouchon et ainsi empêcher l’urine de passer. La vessie va alors être étirée à son maximum et peut même parfois se rompre. De plus, les déchets métaboliques qui sont normalement éliminés par les reins ne pourront pas être évacués. Ils vont alors s’accumuler dans le sang et l’empoisonner. L’animal va alors dépérir rapidement. Il deviendra abattu et déshydraté, arrêtera de manger, commencera à vomir et aura mal à l’abdomen. Si aucune intervention n’est tentée, il mourra en 24 à 48 heures. Même si l’on intervient avant qu’il ne meure, il est possible qu’il y ait des dommages permanents aux reins et à la vessie. Il est très rare qu’une femelle fasse un blocage urinaire parce que son urètre est court et large comparativement au mâle dont l’urètre est long et étroit.

Les cristaux d’oxalates de calcium ont tendance à se former lorsque l’urine est neutre ou acide plutôt que basique (pH urinaire inférieur à 7,0). Les chiens mâles plutôt âgés sont plus à risque de développer ce type de cristaux. Également, certaines races y sont prédisposées telles que le Bichon Frisé, le Terrier Cairn, le Chihuahua, le Lhassa Apso, le Bichon Maltais, le Caniche Miniature, le Schnauzer Miniature, le Shih Tzu, le Poméranien et le Yorkshire. Il est cependant difficile de prédire correctement le type de cristaux à cause des interactions entre la race, le sexe et l’âge de l’animal. On retrouve, en proportions égales, des cristaux d’oxalates de calcium et de struvites chez les chiens mâles de races mixtes.

Diagnostic

La radiographie permet de voir les oxalates de calcium dans la vessie.

Afin de confirmer la présence d’oxalates de calcium dans l’urine de l’animal et d’éliminer d’autres conditions pouvant causer les mêmes symptômes (infection urinaire, autres types de pierres, tumeur dans le tractus urinaire, etc.), il est important de faire une analyse d’urine, de faire une échographie et de prendre des radiographies. Selon le cas, il peut également être indiqué d’effectuer une analyse sanguine.

L’analyse d’urine est préférablement faite sur un échantillon très frais parce que des cristaux de struvites ou d’oxalates de calcium peuvent se former dans un tractus urinaire sain si l’urine a été réfrigérée ou si elle est analysée plus de 4 à 6 heures après sa production. Une infection urinaire est souvent associée à la présence de pierres. Il est alors fréquent d’observer dans l’urine la présence de bactéries et de globules blancs. Une culture d’urine ainsi qu’un antibiogramme sont donc recommandés afin d’identifier la bactérie en cause et de déterminer quel antibiotique utiliser.

L'échographie permet de visualiser en 3 dimensions le tractus urinaire. C'est une méthode non invasive et non stressante pour l'animal. Avec ce test, le vétérinaire est à même de vérifier l'intégrité de la paroi vésicale, de déterminer la présence de cristaux, pierres ou caillots dans l'urine. Il peut également détecter la présence de pierres dans les reins.

Les radiographies permettront, quant à elles, de confirmer la présence de ces pierres et d’identifier quelles portions du tractus urinaire sont affectées.

Une analyse sanguine servira à déterminer s’il y a une augmentation du niveau de calcium sanguin ce qui pourrait expliquer la présence d’oxalates de calcium dans les voies urinaires. L’augmentation des enzymes rénales (urée, créatinine) peut survenir lors d’obstruction des voies urinaires inférieures (vessie et urètre) et supérieures (reins et uretères). S’il y a une infection présente dans les reins, on peut parfois observer une augmentation du nombre de globules blancs dans le sang.

Traitement

Boire beaucoup d’eau aide à contrôler les problèmes urinaires.

Lorsque la présence de calculs a été identifiée, une chirurgie sera généralement nécessaire pour les retirer puisque, malheureusement, aucun médicament ni nourriture ne réussira à les dissoudre. Suite à la procédure, il sera important de les faire analyser par un laboratoire pour connaître leur composition exacte et de confirmer qu’il s’agit bel et bien d’oxalates de calcium. 

Afin de minimiser les risques de récidives, certaines recommandations seront à suivre :

Faire mesurer le niveau de calcium sanguin si ce n’est pas déjà fait. 

Encourager l’animal à boire plus d’eau (placer plusieurs bols d’eau dans la maison, utiliser des bols en céramique, en verre ou en acier inoxydable plutôt qu’en plastique, remplir les bols à ras bord, mettre des glaçons dans l’eau, ajouter quelques gouttes de jus de thon en s’assurant de toujours mettre un bol d’eau fraîche à côté, utiliser des fontaines d’eau, etc.) 

Nourrir l’animal avec une diète visant à maintenir le pH supérieur à 7. Les nourritures U/D de Hill’s remplissent ces fonctions. De plus, cette nourriture stimule l’animal à boire ce qui offre l’avantage de diluer son urine. Par conséquent, cela fait en sorte que l’animal va uriner plus donc qu’il éliminera plus de cristaux de façon naturelle. Ceux-ci ont également moins tendance à se former dans une urine diluée. Il est préférable de nourrir l’animal avec de la nourriture en conserve plutôt qu’en croquettes. Cette diète devra probablement être maintenue pour le reste de la vie de l’animal étant donné sa prédisposition à faire des oxalates de calcium.

En ce qui concerne le suivi de la condition, il est recommandé de faire analyser l’urine périodiquement afin de vérifier le pH, la densité urinaire et la réapparition de cristaux ainsi que de faire prendre des radiographies pour détecter toute récurrence de pierres dans le tractus urinaire. Si le calcium sanguin mesuré à jeun est augmenté et qu’il y a présence d’infection alors ces problèmes devront être résolus également.

Si vous avez des questions ou pour une consultation, n’hésitez pas à nous contacter.