Les poux

Les hôtes

Les animaux domestiques peuvent, tout comme les humains, être infestés de poux. Par contre, on dit de ce parasite qu'il est spécifique d'espèce, c'est-à-dire qu'il n'affecte que l'espèce sur laquelle il vit. Par exemple, le pou humain n’affecte que l’humain, le pou de chien n'affecte que les chiens, le pou de chat n'affecte que les chats, et ainsi de suite.

La transmission

Le pou ne survit pas, ou très peu longtemps, en dehors de son hôte. La transmission se fait donc par contact direct avec un animal infecté de la même espèce.

Le cycle du parasite

Le cycle du parasite se fait au complet sur l'animal, c'est-à-dire que la femelle pond des oeufs, de couleur blanc jaune, qui collent ensemble à la base des poils. Éventuellement, les oeufs vont éclore pour laisser sortir de nouveaux poux.

Les signes cliniques

Il y a très peu de signes cliniques. Ce sont principalement des démangeaisons qui peuvent être d'une intensité telle que l'animal s'automutile ou qu'il devienne plus nerveux.

Les poils de l'animal peuvent être secs et rêches, et des pellicules ainsi qu'une dermatite peuvent parfois être observés.

Le traitement

L’animal doit d'abord être lavé pour éliminer les parasites adultes puis il doit être traité avec des produits spécifiques pour tuer les oeufs et les larves (lentes).