Métronidazole

Ingrédient actif

Métronidazole

Description du médicament 

Le métronidazole est un antibiotique efficace contre les bactéries anaérobes, c’est-à-dire celles dont le développement n’est possible qu’en l’absence d’oxygène.

De plus, il agit contre certains types de parasites intestinaux et il influence l’action du système immunitaire.

Utilités

Ce produit est utilisé chez les chats et les chiens pour traiter les infections bactériennes anaérobes et les parasites intestinaux tels que Giardia.

On l'utilise également pour aider à traiter les diarrhées.

Contreindications 

Ne pas utiliser, à moins d’avis contraire d’un vétérinaire, si l’animal est sévèrement malade, s’il est gestant, s’il s’agit d’un nouveau-né, s’il souffre d’un problème de foie ou s’il est intolérant aux dérivés du nitroimidazole.

Pour plus d’informations à ce sujet, il est préférable d’en discuter avec un vétérinaire ou de consulter la monographie qui accompagne ce produit.

Effets secondaires 

Il est parfois possible d’observer des signes neurologiques, tels que de la dépression, une dilatation des pupilles, des mouvements oscillatoires involontaires des yeux, de la désorientation, un manque de coordination des mouvements, une tête penchée, un déficit de proprioception (perception de la position des membres dans l’espace), une incapacité à étendre ses membres, des tremblements ou des convulsions.

Outre les signes neurologiques, l’animal peut perdre l’appétit, être moins actif, présenter de la faiblesse musculaire, du sang dans ses urines, des vomissements, des nausées, de la diarrhée, une toxicité au foie et une diminution de la fréquence cardiaque.

Le métronidazole peut aussi diminuer un peu l’efficacité du système immunitaire.

Pour en savoir plus sur les autres effets secondaires possibles, veuillez consulter la monographie qui accompagne ce produit.

Interactions avec d’autres médicaments 

Le métronidazole peut interagir avec la cimétidine, le phénobarbital, la phénytoïne ou le warfarin.

Il est important d’aviser le vétérinaire si l’animal reçoit déjà l’une ou l’autre de ces médications au moment de commencer le métronidazole.

Suivi recommandé 

S’assurer que l’état de l’animal s’améliore et qu’il ne souffre pas d’effets secondaires.

Entreposage

Ce médicament doit être conservé à la température de la pièce et à l’abri de la lumière.

Les excès de chaleur ou de froid sont à éviter.

Avertissement

Il ne faut pas dépasser la dose prescrite par le vétérinaire pour ne pas risquer de causer de la toxicité neurologique chez l’animal. Étant donné que le métronidazole est irritant pour l’estomac, il devrait être administré avec un repas.

Afin de ne pas favoriser le développement d’antibiorésistance, il est important de terminer la prescription, et ce, même si les symptômes ont disparu.

Le produit doit être gardé hors de la portée des enfants et des animaux.

Dans le cas où des symptômes neurologiques apparaissent ou en présence d’effets secondaires sévères, qui s’aggravent ou qui persistent, il faut communiquer avec un vétérinaire dans les plus brefs délais.