Chlorpalm 250®

Ingrédient actif

Chloramphénicol

Description du médicament 

Ce produit est un antibiotique de la famille des phénicols.

Utilités

Le chloramphénicol est utilisé chez les animaux domestiques pour traiter de nombreuses infections bactériennes.

Contre-indications 

Il ne faut pas utiliser cet antibiotique, à moins d’avis contraire d’un vétérinaire, si l’animal souffre d’une maladie affectant sa moelle osseuse, ses reins ou son foie ou s’il s’agit d’un nouveau-né.

Pour plus d’informations à ce sujet, il est préférable d’en discuter avec un vétérinaire ou de consulter la monographie qui accompagne ce produit.

Effets secondaires 

Le chloramphénicol peut nuire à la moelle osseuse et causer de l’anémie, des troubles de la coagulation ainsi qu’une diminution de l’efficacité du système immunitaire.

Comme la plupart des antibiotiques, il peut amener une baisse d’appétit, des vomissements, de la diarrhée et une diminution du niveau d’activités de l’animal.

Pour en savoir plus sur les autres effets secondaires possibles, veuillez consulter la monographie qui accompagne ce produit.

Suivi recommandé 

S’assurer que l’état de l’animal s’améliore et qu’il ne souffre pas d’effets secondaires.

Lors d’un usage à long terme, il est préférable d’effectuer des analyses sanguines périodiquement afin de s’assurer que les organes et les systèmes de l’animal fonctionnent bien et qu’il ne souffre pas de déficience de la moelle osseuse.

Interactions avec d’autres médicaments 

Le chloramphénicol peut interagir avec de nombreux médicaments : acide folique, antibiotiques de la classe des Bêta-lactames, cimétidine, fer, lidocaïne, autres médicaments qui agissent sur la moelle osseuse, pentobarbital, phénobarbital, primidone, propofol, rifampin et vitamine B12.

Il est important d’aviser le vétérinaire si l’animal reçoit déjà l’une ou l’autre de ces médications au moment de commencer le Chlorpalm 250®.

Entreposage

À la température de la pièce.

Les excès de chaleur ou de froid sont à éviter.

Avertissement 

Porter des gants pour manipuler le produit et bien l’agiter avant de l’utiliser. Se laver les mains par la suite.

Afin de ne pas favoriser le développement d’antibiorésistance, il est important de terminer la prescription, et ce, même si les symptômes ont disparu.

Garder hors de la portée des enfants et des animaux. 

En présence d’effets secondaires sévères, qui s’aggravent ou qui persistent, il faut communiquer avec un vétérinaire dans les plus brefs délais.