AventiCLAV® (amoxicilline et acide clavulinique)

Ingrédients actifs 

  • Amoxicilline
  • Acide clavulinique

Description du médicament 

L’AventiCLAV® est un antibiotique.

Utilités

Ce produit est utilisé chez les petits animaux pour traiter une variété d’infections causées par certains types de bactéries.

Contre-indications 

Il ne faut pas utiliser ce produit, à moins d’avis contraire d’un vétérinaire, chez les animaux qui sont sensibles à la pénicilline.

Pour obtenir plus d'informations au sujet des contre-indications liées à ce médicament, consulter un vétérinaire ou la monographie qui accompagne le produit.

 

Effets secondaires 

Comme pour la plupart des antibiotiques, l’AventiCLAV® peut causer une baisse d’appétit, des vomissements, de la diarrhée ou une réduction du niveau d’activités.

Lors d’utilisation prolongée à très forte dose, il est possible, quoique très peu commun, que le médicament devienne toxique pour le système neurologique.

Consulter la monographie qui accompagne le produit pour avoir plus d'informations sur les autres effets secondaires possibles.

 

Interactions avec d’autres médicaments 

L’AventiCLAV® peut nuire à l’efficacité de certains autres antibiotiques et interagir avec du méthotrexate ou du probénécide.

 

Entreposage

À la température de la pièce.

Les excès de chaleur ou de froid sont à éviter.

Ce médicament doit être protégé de l’humidité excessive.

Il est important de laisser les comprimés dans leur contenant original.

Suivi recommandé 

S’assurer que l’état de l’animal s’améliore et qu’il ne souffre pas d’effets secondaires.

Avertissement 

Les comprimés devraient être administrés avec un repas et avec des probiotiques pour tenter d’éviter les dérangements gastro-intestinaux tels que des vomissements, de la diarrhée et une perte d’appétit.

Ne pas déballer les comprimés plus de 48 heures avant leur utilisation.

Garder hors de la portée des enfants et des animaux.

Afin de ne pas favoriser le développement d’antibiorésistance, il est important de terminer la prescription, et ce, même si les symptômes ont disparu.

En présence d’effets secondaires sévères, qui s’aggravent ou qui persistent, il faut communiquer avec un vétérinaire dans les plus brefs délais.